LAISSEZ PASSER LE BONHEUR

 

Le chateau 1

Il y a dans l'air, en ce vendredi soir, toute la chaleur lourde de la journée.

Le public pourtant se presse aux portes du Château. Jamais nous n'avons été aussi nombreux.

La grande salle au parquet de bois et à la cheminée d'époque est trop petite.

Il faut dire que c'est le dernier Vendredi  du Château avant le 25 septembre.

Il sera beau

C artes 1

La voix claire de l'ami Claude Artès se dresse entre les tourelles:

                        Goûter à la saveur d'un après-midi

                        sur tes lèvres

                        emprunter cet étroit chemin

                        où les rêves s'écartent

                        pour laisser passer le bonheur

 

                        J'ouvre ma journée

                        en pensant à toi

 

La harpe est pure. Et les doigts experts d'Emeline Chatelin Chatelin 2 savent depuis toujours caresser la mélodie pour l'emmener très haut.

Une fois de plus devant nous, le poète et le musicienne font qu'un.

 

                        Chaque jour dessine

                        la magie de l'instant

                        j'ai posé mon cœur

                        sur le doux de tes seins

                        étreinte où mes mains sculptent ton corps

                        imprégné dans ma mémoire à tout jamais

 

                        Tant d'heures perdues

                        à jamais rattrapées

                        que restera t-il de nous?

                        un souvenir, quelques mots dans un livre

                        et les moments d'amour

                        qui, seuls, nous ont aidé à vivre

Artes chatelin 1

Le soir avance, dans son écrin fugace, incandescent.

Bientôt ce sera l'orée de la nuit.

La salle attentive

                        Il reste encore le bruit d'un paysage

                        où se perd le printemps de ton visage

                        j'entends le cri des orages

                        sur des chemins où j'implore l'amour

                        de creuser son sillage

 

                        Viens me dit-elle

                        monte à bord du vaisseau de mon corps

                        tu seras pour un temps, pour une heure

                        pour l'éternité magnifiée

                        seul maître à bord

C artes 3

La mer est proche et la fièvre monte. La harpe coule et les esprits dégustent la mélodie des mots 

 

                        La poésie étend sa lumière douce

                        et ses cuisses se referment sur mon dos

                        comme les pages d'un livre

                        terminé trop tôt

 

                        Brumes sur les Cévennes

                        il fait un temps à déshabiller les poèmes

                        le gris du ciel

                        se pose sur ton corps

                        le silence

                        embrasse

                        le clair de tes yeux

                        et accompagne

                        nos jeux amoureux

Artes chatelin

C'est fini. Le temps a couru très vite.

Encore une goutte, rien qu'une goutte, dans l'océan des mots

 

                        je monte sans bruit

                        pas à pas

                        les escaliers de la nuit

 

                        j'attendais

                        ton sourire

                        à l'entrée du jour

Blazy artes   P1010926bis 1

Maintenant vos mots accourent.

 

      

      

Nous écoutons ce soir dix-sept poètes, tous différents, touchants, qui nous emmènent dans les contrées de leur âme, aidés en cela par le piano de R rivault Richard Rivault :

Mm davaine Madeleine-Marie Davaine,

M holleyMyriam Holley,

P1020084bis  Alain Sasson,

M bachsMaria Bachs,

C cudelChantal Cudel, 

P1020098bis David Cardoso,

P1020050bis Annie Jacquelin,

P alzina 1Patrice Alzina,

P1020030bis Florence Martinie,

P1020037bis Brigitte  Caizergues, Elisa Verna,

P1020057bisDaniel Galand,

P1020100bis Marie-Solange Raymond,

J raimondieJackie Raimondi, et 

P1090097bisMicha Dunac,

qui partage avec beaucoup d'émotion les mots de sa maman disparue, mots retrouvés après son départ.

 

Puis voici le grand P1020107bisGérard-Philippe Sellès qui nous ravit.

Et comme toujours, le dernier mot sera celui de la magnifique M freudMichèle Freud 

Enfin, la chorale de la préfecture La chorale de la prefecture 2  La chorale de la prefecture 1  nous enchante avec trois morceaux empreints de fraicheur et de talent.

Oui, cette vingt-quatrième soirée était un ciel étrange et beau.

Tous les artistes reunis   Autour du buffet

Pierre-Jean Blazy

les extraits de poèmes de Claude Artès sont issus des recueils

"Instants partagés" (Ed.Zengami,2014)
"Tous les étés dans son cœur" (Ed.Vaillant, 2013), "Chaque matin tient le jour" (Ed.Chemin de plume, 2013)

 

COMPTE RENDU poesie mots d'azur chateau chateau.mouans-sartoux

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×