Dans la chaleur de quarante et un regards

Le 04 février 2011

Dans la chaleur de quarante et un regards


Dans la chaleur de quarante et un regards

il y avait

dans la nuit qui se posait

ce même feu qui couvait

et un chant entre les murs

qui se faisait azur:

"les chemins ont pleuré

jusqu'à la transparence

et sur la pente du jour

s'est levée la saison"

(...)

"le monde est il plus vaste

qu'un visage?

(...)"

Les mots de Brigitte Broc, à tire d'ailes,

viennent se poser et refleurir sous la fontaine

de la harpe, caressée par Emeline Chatelin:

"elle court comme on souffre

jusqu'au bout de soi même"

 

Puis la voix enfle et se calme dans l'épaisseur de l'air:

"un jour elle s'est blottie

sous la paille d'un mot

(...)

désormais

la terre est ta chair"

 

Il est difficile de discourir après un tel élan.

Marie Gay trouve l'angle qui prolonge nos instants:

" pudeur du brouillard

sur la mer de ta peau

(...)

J'appuie mon corps

sur la balustrade

qui me tient à la vie"

 

 Elisa Verna vient parachever la nouvelle truculente

de Jean-Pierre Rosso. Elle nous parle de ses chagrins de Berlin.

 

"A attendre la voix de la liberté.

Et à n’entendre que des plaintes.

Le destin tombé sur du béton armé"

 

C'est le tour d'André Chenet, que n'effraient pas les dangers

d'une poésie intégrale:

"le cosmos s'embrase

je n'attends rien

que le silence sacré

je ressuscite d'anciennes mémoires

je reviendrai gitan"

 

La transition est faite vers Françoise Mingot,

poétesse et éditrice de l'écriture gitane qui nous fait partager

le chant de l'ile déserte et "la soie des souvenirs heureux".

"(...)tu es le jour dans mes pensées"

 

Enfin, Philippe Molino ravive la mémoire de Gabriel Caressa,

ses " vibrations de l'esprit" dans " le beau voyage", quand il nous

demande: "éveille-toi lorsque l'aube se lève".

 

Dès lors, il est temps de dresser la lourde table, qui réunit autour

du généreux fumet de la Gabbia, vingt esprits repus de poésie.

 

Pierre-Jean Blazy

              


                NOS PROCHAINS RENDEZ-VOUS:

       ·          8 avril 2011: Damien Riba

·         20 mai 2011: Raphaël Monticelli

COMPTE RENDU poesie mots d'azur gabbia

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×